L’Entraide Vincentienne à l’Etranger

L'entraide vincentienne à l'étranger

Société sœur de la SSVP de Belgique

Face à l’immense misère que connaissent certaines populations du sud, « Tu aimeras l’étranger comme toi-même » (LV-19,34) est devenu, pour la Société de Saint-Vincent de Paul, une sorte de onzième commandement. Bien sûr les moyens dont nous disposons sont dérisoires par rapport au secours qu’il faudrait pouvoir apporter à tous les déshérités du bout du monde. Mais tout acte de solidarité peut être porteur, changer ne fût-ce que le cours d’une vie ou d’une communauté. Ces actes, la SSVP les pose par le biais de sa société soeur : l’Entraide Vincentienne à l’Etranger.

Pourquoi une société soeur et non la SSVP elle-même ? Parce que, pour obtenir l’autorisation d’émettre des attestations fiscales, le ministère des finances exige que les aides à l’étranger soient destinées à des pays en voie de développement. Ces pays doivent être enregistrés séparément, au sein d’une ASBL bien distincte.

Les pays auxquels l’Entraide Vincentienne à l’Etranger apporte régulièrement son soutien sont ceux avec lesquels nous entretenons des liens historiques et également quelques pays auprès desquels nous possédons une « antenne » vincentienne belge. Il arrive que des aides ponctuelles soient également accordées à certains pays en fonction de circonstances particulières.